Les OLED couleur chez LCDIS

Les OLED couleur chez LCDIS

"Pourquoi ne proposez-vous pas d'afficheurs OLED couleur comme ceux de grande taille trouvés dans les téléviseurs ?"

Cette question, vous êtes nombreux à nous la poser. Nous allons l'adresser dans cet article.

Tout le monde a connu l'arrivée des écrans plasma à la fin des années 90, et tout le monde se souvient des déconvenues qu'on subies les acheteurs : le marquage définitif de leur écran.

Tout comme le plasma et les antiques CRT, l'OLED est une technologie émissive. Plus un pixel est utilisé, moins il sait sortir une intensité lumineuse forte. La luminance n'est plus homogène sur la surface. Les zones les plus contrastées finissent par marquer définitivement l'écran et sont plus sombres que les zones où les pixels ont moins été sollicités. Exemple typique : le logo des chaines TV à emplacement fixe qui devient visible en permanence. Même si la technologie OLED a progressé depuis sa sortie, ce problème demeure.

L'autre point passé sous silence est que les trois sous-pixels RVB n'ont pas la même durée de vie ni la même courbe de décroissance de leur intensité lumineuse. En l'occurrence, la composante bleue est actuellement toujours la plus faible. La température de couleur s'altère donc jour après jour.

On peut imaginer recalibrer les écrans OLED au moyen de sondes dédiées, comme les infographistes le font sur les écrans LCD TFT dans le cadre de leur métier. En fait, la limite est là aussi vite atteinte : puisque le bleu s'épuise plus vite, le seul moyen de conserver un blanc parfait est d'atténuer le Rouge et le Vert. La luminance dont est capable l'écran est ainsi baissée continuellement à mesure que la composante bleue vieillit.

Pour ces raisons, LCDIS considère que cette technologie n'est pas encore prête et n'est pas adaptée à ses clients qui ont en général des images assez statiques. Voilà de manière succincte l'essentiel des raisons pour lesquelles LCDIS ne propose pas ces produits.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

*