HDMINI-T : interface HDMI vers LVDS simple, miniature et low cost

HDMINI-T : interface HDMI vers LVDS simple, miniature et low cost

Votre ordinateur ou source n'a pas de port LVDS et vous voulez connecter une dalle TFT ?

Votre ordinateur n'a qu'un port LVDS et vous devez piloter deux dalles TFT ?

HDMINI-T est là pour vous : cette carte se connecte au port HDMI et convertit les signaux différentiels TMDS en LVDS sans traitement de l'image. HDMINI-T n'est donc pas une carte contrôleur, c'est une interface apportant une solution élégante.

Température étendue, pérennité, compacité, faible coût, HDMINI a tout pour plaire pour vos applications industrielles.

HDMINI-T gère tout flux jusqu'à 1920x1080 pixels. Un connecteur s'occupe de sortir les signaux LVDS, un autre alimente votre driver LED et fournit les signaux de contrôle (OFF/ON et Dimming)

Carte conçue et fabriquée en France !

HDMINI_T

3 réponses

  1. Florian Aldebaran
    Bonjour, la carte semble très intéressante, elle semble être une alternative très élégante aux encombrantes cartes que l'on peut trouver pour une 40aine d'euros réalisant la même opération. Fait elle l'alimentation du rétro éclairage également ? Quand sera elle disponible ? Y a il un datasheet disponible ? Un prix ? Une date ? Également, peut on reprogrammer facilement le fpga pour le faire correspondre à une dalle quelconque ? PS : c'est joli.
    • Merci pour votre enthousiasme. La programmation est faite en usine pour un écran cible pour lequel on développe un firmware correspondant, au cas par cas. Un connecteur permet d'alimenter un driver LED externe et lui fournit les signaux de contrôle OFF/ON et dimming Ce choix a été fait car les tensions et courants sont trop différents d'une dalle à l'autre (nombre de chaines, nombre de LED par chaine etc...) Faire un driver LED universel de 1 à 8 chaines de 20 à 250 mA augmenterait trop la taille et le coût de la carte, sans compter la connectique également trop variable (FFC, broches, nombre de points) La carte est gérée sur stock.
      • Florian Aldebaran
        Merci de votre réponse, ça m'a l'air cohérent; j'imagine que le coût de la carte prend en compte non seulement la fabrication et R&D inhérente à son développement mais également le travail d'adaptation nécessaire pour faire correspondre la programmation du fpga à la dalle cible. Ceci étant avez vous une liste de dalles déjà supportées ? Et une idée du coût final de la carte ? Merci d'avance et bonne journée.

Ajouter un commentaire

*